Atelier de réflexion sur les bases
de l’enseignement des
livres de Roger Guasco

Vision du Cycle Ă  la lecture des valeurs pleines.

Rappelons nous que la valeur pleine d'un nombre est la valeur qui intègre le Temps par le cumul des nombres qui le précède.
Un vaut Un, l'image première de Dieu, unique et seulement divisible par lui même, mais deux vaut un + lui-même = 3, trois vaut 3 + lui-même = 6, 4 vaut 6 + lui-même = 10.....etc. jusqu'à ce que UN décide de récupérer en son unité l'éventail complet de son morcellement.


Ce principe est le reflet d'une réalité, dans la Création, rien n'existe indépendamment de tout ce qui l'a construit, indépendamment de l'Origine.
Dans ce cas, la valeur de rang correspond simplement à la personnalité de l'individu dans un temps t, mais sa valeur pleine est la réalité de tout ce qui l'a construit et qui échappe généralement à sa conscience.
L'éternité d'Héraclès, s'était d'embrasser la fonction de scribe pour la Mémoire Universelle, acquérir la valeur pleine de sa personnalité pour rendre compte de tout ce qui a existé en amont, du moins ce qui lui fut accessible dans son cycle 777, (Les 12 travaux).

Vision du cycle propre Ă  l'Humain.

On peut penser qu'avant l'arrivée du H la liaison avec la Mémoire de Dieu, les séquences de A à G représentent un temps de plusieurs milliards d'années qui ont vu la naissance de la Terre, sa stabilisation et son entrée en résonance, elle offre alors la potentialité de multiples formes de vies qui ont évolué jusqu'à l'hominien.

A compter du Temps où intervient la lettre H, (rang 8, valeur pleine 36, le H français correspond au N' rune du Grand Alphabet, sans doute l'origine du Noum égyptien), se produit la liaison, l'étincelle divine, un homme Premier regarde le Ciel, établit un contact et comprend intuitivement qu'il n'est pas seul, mais parcelle d'un Tout, du UN divisible, il devient alors Iod, 9 puissance du 3. Il est le Premier Dieu de la Terre. Il s'appelait Adam et devient AdaHam, celui qui est relié.
A l'ère du Lion, après un morcellement x, intervient une nouvelle lettre de l'ordre de la Mémoire, le Q, apportée par Thot. (17ème rang, valeur pleine 153, le Q français correspond au R rune du Grand Alphabet).
On sait qu'à partir de cette lettre, l'homme moderne incarné par NOÉ, apparaît doté de tous les outils nécessaires au travail d'intellectualisation du savoir. Thot apporte l'écriture, les nombres, la géométrie aux hommes et suit chronologiquement la lettre R, la dimension raisonnement, savoir, conceptualisation.
12.500 ans plus tard, en début du Verseau, apparaît la lettre Z (26ème rang, valeur pleine 351, le Z français correspond au Z rune du Grand Alphabet.)

On peut dire que le message donné par la Parole de Roger Guasco, apporte aux hommes, le complément essentiel à tout son acquis technique, scientifique, historique et philosophique, l'homme a entassé beaucoup d'informations, il a conquis sa planète, a produit beaucoup d'objets mais il n'a plus le sens de la quête, il est perdu dans son parcours de la Vie à la Mort qu'il ne comprend pas.
Les religions qu'il a inventé sont un obstacle de plus à sa compréhension et il lui faut s'en débarrasser pour passer la porte, retrouver le sens de Liberté, Vérité, Amour.

Le Message du Z, est de rappeler le sens du Cycle divin, les Lois de la Création, le sens du Travail d'initiation, l'Origine.
Après le passage du Z, les informations éparses prennent une cohérence, le passé s'intègre au présent, le Temps se condense et peut se manifester la 27ème lettre, l'équivalent de ZA, la dimension Esprit.

Fin d'un Cycle de valeur 4995 et début d'un autre.

© https://roger-guasco-atelier.com 2023