Atelier de réflexion sur les bases
de l’enseignement des
livres de Roger Guasco

Géométrie sacrée

Notion sur des outils universels que sont la Géométrie et la Géographie sacrées.

Le triangle équilatéral inscrit dans le cercle

La base du triangle inversé, (sommet au Sud), situe le 30ème parallèle de l'hémisphère nord.
La coudée de cette latitude est 1,1547 = 2/√3.
Khéops est une borne érigée aux coordonnées suivantes :

Enseignements d'une Légende qui évoque clairement l'argonaute

Avant de nous intéresser dans le détail à la géographie sacrée, faisons un détour par un texte mythique, car les mythes participent à une chaîne de transmission orale et ont su conduire jusqu'à nous une part de cette connaissance.

Extrait la "Rosée brule le Sel" (Roger Guasco)

COUDÉE SACRÉE = 2/√3 x 100 = 115,47

C'est la valeur du rapport B/H : base/hauteur des triangles équilatéraux

Voici quelques mesures en rapport avec cette Coudée :

Saint Quentin, Bonaguil, Gizeh, Belvès... et bien d'autres sites, nous offrent les bornes d'un savoir primordial. Ces bornes furent mises en place pour des retrouvailles, prévues quand la spirale du Temps amorcera une nouvelle boucle superposée au point alpha de la précédente. (retour au Verseau)
Une boucle correspond à cycle d'environ 26.000 ans, rythmé par les mouvements de la Terre et du Soleil et caractérisé par la précession des équinoxes.

Pour tracer notre cercle dans lequel s'inscrit la "Rose des Temps", Roger Guasco a défini un point haut, nommé Saint Quentin sur Indrois.
Ou encore en langage phonétique, l'argot des initiés: cinquante et un sur un droit, c.a.d., 51° sur un angle droit. Une définition rapide et astucieuse de la pyramide Phi.

La construction de la " Rose des Temps" s'applique à la fois, à notre espace Ciel et à notre espace Terre :
Commençons par notre Espace Ciel, bien que, l'observation du Ciel soit avant tout une référence Temps, notre horloge sidérale.

Pour situer le triangle particulier où se concentrent les sanctuaires paléolithiques, il nous faut l'inscrire dans un cercle représentatif, selon une échelle adaptée, respectant une certaine logique.
Nous avons donc comme point de départ, un point haut, en rapport avec l'inclinaison de la Terre, donné par la borne de Saint Quentin et un point bas donné par la coudée de 1,15472, soit une borne située en Espagne, à proximité de Juncosa, plus précisément vers l'Albi, (vallée de la Coma).

Poursuivons avec notre Espace Terre.
La "Rose des Temps", superposée sur une carte de la France, fait apparaitre les points remarquables, aux croisement des droites et au niveau des structures internes de Khéops.
La seule priorité est de bien se caler sur le 1° Est de Greenwich, qui est pour Thot le véritable méridien de référence zéro.

Construction par étapes géométriques de la pyramide Phi.

Modèle de la coupe de Khéops. Pour obtenir les mesures exactes, en mètres, les valeurs unitaires du schéma de base sont multipliées par la coudée de 115, 47, soit le rapport = 2/ √3 x 100

Le Sceau de la Terre est figuré par un cercle et deux triangles équilatéraux inscrits, sommet au nord et sommet au sud.

Il est remarquable de constater que cette construction géométrique de la Terre, situe des points remarquables qui ont toujours été connus des hommes et sur lesquels celui qui veut chercher trouvera de multiples signes.

Géographie et Géométrie sacrées

Mas d'Azil - gravures - Ariège Découvrons en premier lieu, le positionnement remarquable de la grotte sanctuaire de Chauvet-Pont-d'Arc et observons ensuite pourquoi elle répond à une géométrie bien particulière.

© https://roger-guasco-atelier.com 2021