Atelier de réflexion sur les bases
de l’enseignement des
livres de Roger Guasco

Index de l'article

Géographie et Géométrie sacrées

Mas d'Azil - gravures - AriÚge Découvrons en premier lieu, le positionnement remarquable de la grotte sanctuaire de Chauvet-Pont-d'Arc et observons ensuite pourquoi elle répond à une géométrie bien particuliÚre.



Dans le plan n°1 :
Faisons simplement partir la spirale phi de ce point clé, en positionnant le lieu à partir de ses coordonnées géographiques, rapportées à l'échelle du dessin. L'unité est représentée par le rayon du cercle de couleur rosée.

Se reporter au chapitre "Les bornes de Thot-HermÚs", onglet géométrie, pour bien comprendre les origines de ce dessin, notamment :
- Pourquoi un centre positionné sur la longitude 1°Est ?
- Pourquoi un rayon qui délimite un point haut situé au 47Úme parallÚle et sa symétrie au sud ?..etc.

Carte de france geométrie sacréeLes 3 cercles partent d'un point central, qui positionné sur la Terre correspond aux coordonnées suivantes : longitude :1° 00' 00" Est, latitude : 44°19'59" Nord.

Le cercle central (rose) dans lesquels sont inscrits le carré et les deux triangles équilatéraux inversés, a un rayon égal à l'unité.
- Pour le cercle C1: r1 = 1
- Pour le cercle externe C2: r2 = = 2/√3 = 1,1547 = 1 + 0,1547
- Pour le cercle interne C3: r3 = 0,8453 = 1 - 0,1547
Ici par commodité nous avons pris un multiple par 100, donc :
- Pour C1: r1 = 100
- Pour C2: r2 = 115,47
- Pour C3: r3 = 84,53
C3 est le cercle intérieur sur lequel se positionne la grotte de Chauvet de Vallon pont d'arc.

Pour comprendre plus aisĂ©ment cette figure gĂ©omĂ©trique, vous pouvez vous reporter au chapitre Pyramides de Guizeh (p176 Ă  p194) du livre "Le Soleil brĂ»le la RosĂ©e". Roger GUASCO y explique clairement la justification de la coudĂ©e Ă©gyptienne de 115,47, multiple qui permet, Ă  partir des mesures unitaires d'une pyramide Phi : Âœ base = 1, apothĂšme = Phi, hauteur = √Phi, d'obtenir les mesures exactes exprimĂ©es en mĂštres, de la pyramide de KhĂ©ops.
1,1547 correspond au rapport base/hauteur du triangle Ă©quilatĂ©ral, triangle sacrĂ© des Ă©gyptiens, soit B/H = 2/√3 = 1,1547.

Avec le plan n°2, nous prenons comme base de travail, la figure maĂźtresse parue dans "Quand le Ciel te tombera sur la tĂȘte !" appelĂ©e "Rose des Temps", page 169.
Dans un cercle dont le rayon représente l'unité, s'inscrivent les tables géométriques : triangles équilatéraux et carré, y compris le plan de coupe des pyramides de Khéops et de Mykérinos, (orangé).
Le pourtour du cercle est gradué en 365 fractions positionnant l'année, ainsi, l'axe Nord/Sud se superpose, avec le 21 Juin, solstice d'été et le 21 décembre, solstice d'hiver.
Une mĂȘme gĂ©omĂ©trie s'applique Ă  l'Espace et au Temps, chacun pourra constater que les plans de KhĂ©ops rĂ©vĂšlent Ă  la fois une connaissance gĂ©ographique de la Terre et une connaissance de dates remarquables donnĂ©es par la course apparente du Soleil, Ă  une latitude bien prĂ©cise, le 45Ăšme // nord.

Plan n°2:

Ligne des Passages

 

Revenons maintenant au schéma qui nous intéresse en intégrant, à l'échelle du dessin précédent, notre spirale partant du sanctuaire Chauvet-Pont-d'Arc.
La derniÚre section d'arc de la spirale rouge, correspond au 1/4 du cercle de rayon unitaire. Autrement dit, 4 spirales phi, disposées à 90°, constituent le cercle complet. La spirale que nous utilisons est uniquement une translation vers le haut et vers la droite de la spirale rouge.

Géométrie - construction du cercle

 

© https://roger-guasco-atelier.com 2023