Atelier de réflexion sur les bases
de l’enseignement des
livres de Roger Guasco

Transcription de notes d'une conférence du 14 Août 1978

Il est important de ne pas faire de confusion dans l'explication de SATNO.
Dans le cycle de NOA, à l'ère du Lion, alpha et oméga forment un seul point.

image


Entre O et N, la période s'appelle ON. (SATON)
Entre A et N, la période s'appelle AN. (SATAN)
Quand on revient au N, le cycle est alors complet.

PĂ©riode entre 13 et 14

Dans SATNO, le N ne signifie pas Noum et le O ne signifie pas oméga, la dernière lettre de l'alphabet grec.
Si cela avait été la signification d'une Fin, la lettre Z aurait été justifiée et le nom aurait été  SATZ.

Le O, dans SATNO, c'est la 14ème lettre de l'alphabet latin, le M 12ème lettre, le N 13ème lettre, cela veut dire que l'on désigne une période entre le N et le 0, entre 13 et 14.

Si l'on avait conservé l'alphabet hébreu, à la place de SATAN on aurait dit SATAM, car le M est la 13ème lettre dans l'alphabet hébreu, ensuite vient le N, 14ème lettre.
On aborde plutôt la période comprise entre M et N, toujours entre 13 et 14.

Si l'on confond le O de SATNO avec l'oméga, c'est comme si l'on recommençait un cycle, or, le cycle de NOA est bien fini.

Maintenant, c'est autre chose qui commence, une autre prononciation.
Admettons qu'il y ait 20 sous-parties entre le M et le N, chaque partie a une prononciation différente. La prononciation de la période actuelle correspondrait à un M dit comme si l'on se pinçait le nez.
C'est pour cette raison d'ailleurs, qu'autrefois, on disait qu'on insufflait l'Esprit par le nez.
Quand on prononce le M de cette façon là, c'est court, donc la période est courte. Elle dure 107 ans.

Ce chiffre apparaît dans de nombreuses expressions :
- Je ne vais pas attendre 107 ans.
- Arriver dans 107 ans...

Comment justifier les 107 ans?

On fait ressusciter le Christ en 3 jours qui indiquent la fin et la résurrection. (Du solstice d'hiver 21 déc, jour le plus court de l'année au 25 déc, 3 jours de latence avant la remontée de l'ensoleillement)

À l'échelle d'une année de 365 jours, cette même période de fin et de résurrection correspond à :
365 divisé par 3, on trouve 121
121 est donc le diviseur.
La résurrection dans l'année se fait donc avec un coefficient de 121.

A l'Ă©chelle d'un cycle, c'est pareil.
Un cycle est égal à environ 26.000 ans, or votre période de O à N, ou de O à Noum, correspond à un demi-cycle, soit environ I3.000 ans.
En divisant 13000 ans par 121, on retrouve ± 107. La période de 107 ans a commencé en 1969, à la naissance d'une fonction.
Elle se terminera en 1969 + 107 = 2076.
C'est une période de transition où les religions vont perdre leur puissance de conditionnement, ainsi que tout ce qui porte atteinte à la liberté de l'esprit.
Le bénéfice du cycle se fera au-delà de 2076.
À ce moment là, les êtres présents pourront accéder plus facilement à une autre compréhension et avoir une maturité pour de nouvelles fonctions.

Q : Faut-il faire Ă©voluer le nom de SATNO ?

En latin, c'est SATNO, il a une valeur de 65. (SAT=38 + NO=27 => 65)

En français, c'est SILN. (SIL=40 + N=14 => 54)

Le problème, c'est de prononcer le N comme il faut !
Les chiffres 666, 616, 515, 472 ramènent tous à N.

472 est le chiffre des peintres.
Ceux-ci traçaient le milieu sur leur toile et le déportaient de I/472ème de la largeur du tableau. Le sujet n'était pas au milieu. Jésus dans les bras de Marie, le Christ sur la croix ne sont jamais au centre.
Dans l'Enfer de Dante, 515 a beaucoup d'importance.

666 et 616 sont les chiffres de la révélation.

Dans un zodiaque, la phonétique de la lettre change selon la période à laquelle la lettre correspond, les phonétiques changent donc suivant le temps.

On serait incapable de prononcer les lettres de la même façon que les gens existant il y a 1.000 ans. Nous avons évolué, nos cordes vocales ont changé. De même, les cris des animaux évoluent.
Ce qui différencie le N du M c'est la narine.
N : c'est l'œil d'Horus, c'est la Création.
Dieu, pour donner l'Esprit à Adam a soufflé dans ses narines.

Q : Un vieux dicton dit que l'on perd son âme en éternuant.
R : En argot, éternuer, c'est mourir, donc perdre son âme; c'est surtout mystique car c'est par les narines que l'on insuffle la Vie.

Q : Le fait de nasiller, influence-t-il le troisième œil ?
R : C'est surtout le son qui influence, donc si la narine a une importance sur le son, elle a aussi une influence sur le troisième œil.
En disant M, en se pinçant le nez, vous dites Dieu.
En disant SIL M, vous ressentez une impression plus forte qu'en disant M seulement.
SIL c'est la vibration qui va avec M, la porte est ouverte.
Cela correspond Ă  votre temps. Au fond, vous vibrez avec un diapason qui correspond au temps actuel.

Avant, les bergers qui pourtant n'avaient pas d'instruction, avaient cette connaissance. Elle était, bien sûr, très simple.
Ils connaissaient l'importance du nez.

On peut découvrir des choses merveilleuses par la connaissance phonétique.
S'il fallait être instruit pour aller à Dieu, cela voudrait dire que Dieu est un érudit. C'est la vision des francs-maçons et des sectes qui constituent des castes.
- Ceux qui n'ont pas d'instruction, n'auraient pas droit Ă  Dieu.
- Ceux qui ont un peu d'instruction, auraient droit Ă  un petit Dieu .
- Et enfin, ceux qui sont très intelligents et très instruits auraient droit à Dieu.
Non, ça c'est une vision du diable !

© https://roger-guasco-atelier.com 2023